baby blues
Santé

Baby Blues : signes,causes et solutions

Malgré que l’arrivée de bébé est souvent perçue comme un événement heureux, ça peut aussi engendrer, quelques jours après l’accouchement, des sentiments d’angoisse et de tristesse chez la jeune maman : C’est le fameux baby-blues.

Quels sont alors les signes, les causes et les solutions de Baby Blues ?

 

Les signes de Baby-Blues :

Le baby blues survient généralement 3 à 5 jours après l’accouchement et dure quelques jours. Lors de cette période, la maman ressent simultanément de la joie, de la fierté et  de l’amour pour son bébé, mais également de l’anxiété et de la peur. Elle pleure sans raison apparente et elle se sent seule et déprimée. Cette sensation n’est pas grave et touche de nombreuses jeunes mamans, souvent sans qu’elles ne s’en rendent compte.

 

Les causes de Baby-Blues :

Plusieurs facteurs peuvent justifier l’apparition du baby-blues :

  • Des modifications hormonales.
  • Les changements physiques après l’accouchement.
  • Les nouvelles responsabilités :La maman a dorénavant une autre personne à son charge.
  • La fatigue :en plus de la fatigue de l’accouchement et des nuits courtes du bébé, la maman reçoit de nombreuses visites qui, à la longue, l’épuisent.
  • Le manque de soutien familial.

 

Les solutions de Baby-Blues :

Le baby-blues n’est pas une maladie qui nécessite un traitement médicamenteux.

Cependant, il est recommandé que la jeune maman se repose, le plus possible et pense à  s’accorder de petits plaisirs qui remontent le moral (du chocolat, bain parfumé, voire un ciné entre copines…).

La jeune maman doit aussi Laisser tomber pendant un temps tout ce qui n’est pas indispensable (ménage, paperasse…)

Et qu’elle évite également de rester seule. En cas de besoin, que ce soit pour une aide particulière avec son bébé ou uniquement pour parler, (appeler sa mère, sa copine…). Elle peut, en effet, toujours appeler son maternité pour obtenir quelques conseils ou votre médecin.

Finalement, Le baby blues n’est pas une maladie : il s’agit d’une réaction post-natale relativement fréquente, mais qui doit toutefois être prise au sérieux.

 

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *